Les oiseaux des Pyrénées et du Languedoc

Grâce à leurs multiples influences climatiques et à la diversité de leurs paysages, les Pyrénées et le Languedoc-Roussillon recèlent de nombreux trésors ornithologiques. S’étalant du niveau de la mer jusqu’à près de 3300 m, ils sont l’endroit idéal pour découvrir les oiseaux des montagnes, des garrigues, des plaines, des lagunes littorales ou encore des forêts…

 

LA MONTAGNE

montagne - mountain - pyrenees - birds - oiseaux

La montagne est le refuge de nombreux oiseaux remarquables. Plusieurs passereaux tels que l’accenteur alpin, le traquet motteux, le merle à plastron, le monticole de roche et la niverolle alpine occupent l’étage alpin. 

 

Niverolle alpine - White-winged snowfinch
Niverolle alpine

Scruter les falaises et leurs alentours peut permettre de déceler plusieurs espèces de rapaces comme le faucon pèlerin, le percnoptère d’Egypte, le grand-duc d’Europe, le vautour fauve et le mythique gypaète barbu. Prospecter les sites rupestres peut aussi permettre de détecter le tichodrome échelette, le monticole bleu, l’hirondelle de rochers, le martinet à ventre blanc, le crave à bec rouge et le chocard à bec jaune.

 

Percnoptère d'Egypte - egyptian vulture - oiseaux - birds
Percnoptère d’Egypte

Les forêts d’altitude permettent d’entendre, et parfois de voir, le pic noir, la bécasse des bois et la chouette de Tengmalm. Les versants bien exposés accueillent le bruant fou. Dans la pinède à crochets nichent le bec-croisé des sapins, le venturon montagnard et le tarin des aulnes.

De mœurs discrètes, les galliformes que sont le lagopède alpin, la perdrix grise des Pyrénées et le grand tétras occupent différents étages et milieux montagnards.

 

vautour fauve - griffon vulture - rapace - raptor
Vautour fauve

 

LA RÉGION MÉDITERRANÉENNE

région méditerranéenne - mediterranean - birds - oiseaux

Le pourtour méditerranéen compte plusieurs espèces emblématiques comme le rollier d’Europe, le traquet oreillard, le guêpier d’Europe, l’étourneau unicolore, l’hirondelle rousseline et le martinet pâle. On y trouve aussi plusieurs espèces de fauvettes (mélanocéphale, passerinette, à lunettes, orphée), de rapaces (aigle de Bonelli, faucon crécerellette) et de pies-grièches (méridionale, à poitrine rose et à tête rousse).

 

martinet pâle - pallid swift
Martinet pâle

Les lagunes littorales accueillent le goéland railleur et le flamant rose. Dans les marais, on rencontre l’échasse blanche, la glaréole à collier, la sterne hansel, la talève sultane et la nette rousse. Les roselières fournissent un habitat pour les rousserolles turdoïde et effarvatte, pour la lusciniole à moustaches, la panure à moustaches, le héron pourpré, le crabier chevelu et l’ibis falcinelle.

 

flamant rose - greater flamingo - oiseaux - birds
Flamants roses

Les zones humides sont également un lieu de halte migratoire pour les chevaliers (sylvain, arlequin, gambette, aboyeur, culblanc et guignette), les bécasseaux (variables, cocorlis, maubèche, sanderling) et les guifettes (moustac et noire). Des oiseaux plus rares comme le pipit à gorge rousse, la sterne caspienne, la guifette leucoptère et le bécasseau de Temminck sont observés en halte à chaque passage. En hiver, les roselières reçoivent la visite des rémiz pendulines.

 

goéland railleur - slender-billed gull - oiseaux - birds
Goéland railleur

Lorsque les conditions sont propices à la migration active, le littoral de l’Aude et des Pyrénées-orientales est idéalement situé pour admirer le spectacle des cigognes (blanches et noires), des rapaces (bondrée apivore, épervier d’Europe, faucon crécerelle, balbuzard pêcheur, busards cendrés, saint-martin et des roseaux, circaète Jean-le-Blanc…), des hirondelles et des martinets. Plus rares mais réguliers, le faucon kobez et le busard pâle se rajoutent à la liste.

En mer, lorsque les conditions sont propices, une séance de « seawatch » peut permettre de voir la sterne caugek, le fou de Bassan, les puffins (yelkouan, des Baléares et de Scopoli) et le labbe parasite. Avec un peu de chance, d’autres espèces telles que le goéland d’Audouin, le cormoran huppé de Desmarest, le grand labbe et le labbe pomarin peuvent aussi être observées.

 

VILLAGES, PIEMONT ET FORETS

VILLAGES, PIEMONT ET FORETS

La plaine et les villages ne sont pas en reste. C’est par exemple dans ces derniers qu’il faut rechercher la chevêche d’Athéna et le moineau soulcie. Les plaines cultivées fournissent un habitat à l’œdicnème criard et l’outarde canepetière. Scruter les secteurs de prairies peut permettre de repérer un courlis cendré en train de se nourrir et ou un élanion blanc posé sur son perchoir de prédilection.

Non loin de là, les coteaux et les bocages abritent le loriot d’Europe, la pie-grièche écorcheur, le serin cini, l’hypolaïs polyglotte, le petit-duc scops et l’engoulevent d’Europe. Dans les forêts et les bosquets, le pouillot de Bonelli et le pic mar sont bien présents. Des rapaces comme le milan royal, l’aigle botté et le circaète Jean-le-Blanc utilisent également ce type de milieux pour y construire leur nid.

 

circaète jean-le-blanc - short-toed snake eagle - oiseaux - birds
Circaète Jean-le-Blanc

De nombreux itinéraires sont possibles pour partir à la rencontre des oiseaux des Pyrénées et du Languedoc. Si vous souhaitez faire appel à Dans mes jumelles pour des sorties de découverte ou des excursions plus ciblées, n’hésitez pas à me contacter. Les tarifs et des propositions de prestations sont disponibles ici.